Skip to main content

"Pourquoi Facebook Ads ne fonctionne pas ???"

"Je n'ai aucun visiteur !"

"Je n'obtient pas de conversions."

"Je n'ai pas d'impressions."

Ca vous semble familier ? Rassurez-vous, vous n'êtes pas seul.

C'est le lot de milliers d'entrepreneurs qui sautent le pas et tentent leur chance avec Facebook Ads, parce que avouons-le...

Tout le monde autour de vous (nous y compris) vous disent "OUI ! Facebook Ads est parfait pour développer votre entreprise ! Vous allez avoir pleins de leads, de clients et de ventes !"

Et vous vous jetez la tête la première sur la plateforme publicitaire de monsieur Zuck, vous paramétrez votre jolie petite campagne, vous entrez les chiffres de votre carte bleue et vous cliquez sur "publier."

Puis vous patientez avec l'espoir de voir des hordes de prospects se précipiter chez vous.

Mais il y a un problème.

Un grain de sable dans la machine qui fait que les résultats ne sont pas à la hauteur de vos attentes.

Oh vous avez peut-être des clics.

Mais pour ce qui est des hordes de prospects... Au mieux, vous avez réussi à attirer deux ou trois curieux.

Ce qui vous donne simplement envie de tout couper, de vous arracher les cheveux et de tenter d'obtenir des clients autrement.

Mais alors.

Pourquoi Facebook Ads ne fonctionne pas pour vous ?

Dans cet article, nous avons compilé 15 raisons qui pourrait expliquer pourquoi vous n'avez pas encore réussi à trouver de l'or sur Facebook et comment y remédier.

Rangez votre drapeau blanc, ne jetez pas encore l'éponge et continuez de lire.

Sommaire

Votre budget n'est pas assez élevé

Je sais ce que c'est.

Vous n'êtes ni Cresus, ni une personne inconsciente qui jetterai de l'argent par les fenêtres en testant la température de l'eau sans avoir à faire boire la tasse à votre budget.

Après tout, vous n'avez pas eu de résultats probant, autant faire preuve de prudence.

Mais vous voyez.

Bien que la plateforme de Mark Zuckerberg soit l'une des plus abordables, le fait de ne pas "dépenser" suffisament est peut-être justement la raison pour laquelle Facebook Ads ne fonctionne pas pour vous.

Un simple coup d'oeil à vos impressions peut vous donner un élément de réponse : si cet indicateur est très bas ou s'il décline ça signifie simplement que l'algorithme ne diffuse pas votre publicité comme il le devrait.

Ecoutez.

Quoi qu'il arrive, vous dépensez de l'argent quotidiennement...

Suffisamment pour commencer à maudire Facebook Ads et le grand Zuck, mais pas assez pour permettre à l'algorithme de diffuser davantage vos publicités et de trouver votre cible.

Augmentez légèrement votre budget quotidien et surveillez vos impressions pour voir si elles augmentent.

Vous n'êtes peut-être qu'à quelques euros de votre réussite avec Facebook Ads.

Vous étouffez l'algorithme

Souvent, lorsque les gens se lancent pour la première fois sur Facebook, ils sont tellement impressionnés par la capacité que possède cette plateforme de cibler précisément une audience qu'ils deviennent un peu dingo.

Et ils finissent par dire à Facebook :

Ok, je veux cibler les mères célibataires âgées de 29 à 34 ans.

Il faut qu'elles soient fan de décoration intérieure.

Qu'elles vivent dans une maison avec jardin.

Elles doivent aussi aimer le latte macchiato.

Et conduire une Mini Cooper.

Facebook Ads ne fonctionne pas - algorithme étouffé

Sérieusement, relax amigo !

S'il y a bien une chose que vous devez considérer dès à présent, c'est que l'algorithme de Facebook est intelligent.

Vraiment, très intelligent.

Et il sait mieux que vous et moi qui sont les utilisateurs qui pourraient devenir vos prochains leads et clients.

Alors, soyez light sur les critères que vous sélectionnez et observez la puissance du machine learning de l'algorithme.

Où est le Pixel ?

Le Pixel Facebook, c'est ce morceau de code que vous insérez sur votre site web et qui possède un pouvoir magique fabuleux...

Celui de fournir des informations sur le comportement des visiteurs de votre site.

Il s'agit d'une arme secrète de l'arsenal de Facebook conçue pour améliorer vos efforts publicitaires, en vous permettant entre autres de :

  • Comprendre comment vos publicités Facebook influencent les conversions.
  • Permettre à Facebook d'optimiser leur diffusion pour toucher des publics plus réceptifs.
  • Faire du retargeting auprès des personnes qui ont visité votre site.
  • Créer des audiences Facebook similaires (composées des personnes qui ressemblent à vos prospects ou clients par exemple.)
  • Affiner et optimiser votre stratégie publicitaire sur Facebook.

Et bien qu'il s'agisse d'une nouvelle tâche qui vient s'ajouter à votre liste déjà bien chargée des choses que vous devez prendre par les cornes.

Si vous n'avez pas installé le Pixel Meta sur votre site web, vous essayez simplement de franchir un labyrinthe avec un bandeau sur les yeux...

Après avoir pris le soin de vous tirer une balle dans le pied.

Donc si vous cherchez à mieux comprendre votre public, à améliorer votre ciblage, à connaître précisément les résultats générés par vos publicités et à utiliser le plein potentiel de Facebook Ads, le pixel Meta est un allié inestimable.

Et je vous promets, l'installer sur votre site est un jeu d'enfant, suivez le guide.

L'offre est résistible

Vous avez déjà vu le Parrain ?

Oui ?

Vous vous souvenez de la scène dans laquelle Don Corleone explique à Johnny Fontane qu'il va faire "une offre qu'il ne peut pas refuser" à un producteur hollywoodien qui ne veut pas de lui pour un rôle ?

Alors, bien sûr.

Je ne vous demande pas de menacer vos prospects de cacher une tête de cheval dans leur lit !

Mais simplement que si vous voulez des conversions, vous devez leur faire une offre qu'ils ne peuvent pas refuser.

 

Ce que ça signifie, c'est qu'ils peuvent simplement voir votre publicité.

Vous accorder leur attention.

Et se dire "mouais, c'est pas fou !"

Dans ce cas de figure, vous aurez des impressions, des clics, mais peu, voire pas de conversions du tout.

Et on est d'accord, les clics ne remplissent pas la marmite.

Et c'est à ce moment-là que vous devez réellement regarder votre offre dans les yeux et vous demander si le problème ne vient pas de là.

Parce que bien souvent, tout se résume à une chose : l'offre.

Vous pouvez rendre votre publicité aussi jolie qu'un coucher de soleil dans le Pacifique.

Vous pouvez écrire un texte aussi passionnant que la collection Harry Potter.

Vous pouvez même embaucher un copywriter pour 10 000 €.

Oui, vous pouvez faire tout ça.

Mais au final, si l'offre n'est pas irresistible et qu'elle n'intéresse pas votre public, rien ne pourra le convaincre d'y souscrire.

Pas même Leonardo DiCaprio dans le Loup de Wall Street.

Vous voyez.

Votre offre doit être tellement irresistible que votre prospect serait complètement fou de ne pas la vouloir.

Et lorsque je réfléchis à la manière d'améliorer une offre, je me fais une image mentale utopique mais extrêmement puissante.

Vous voyez.

J'imagine mon prospect effondré dans son canapé bien au chaud alors que le vent souffle dehors et que la neige recouvre les routes.

Je l'imagine en train de regarder son film préféré avec la personne qu'il aime en partageant une pizza chaude et croustillante avec elle.

Et mon offre a pour objectif de l'obliger à abandonner ce confort douillet...

De sortir dans la neige en pyjama et en pantoufle...

Et de faire le tour du pâté de maison malgré le froid.

Tout ça pour obtenir mon offre.

Je sais.

Ça peut paraître ridicule et excessif, mais ça marche vraiment.

Parce que ça m'oblige à me demander si mon offre est capable de faire ça,

Et si ce n'est pas le cas, j'essaye de trouver de nouveaux éléments qui pourraient l'aider à y parvenir.

Quels éléments me direz-vous...

Eh bien ça nous amènerait sur un autre article, mais nous pouvons citer :

  • Son prix
  • La garantie
  • La manière dont vous présentez votre offre
  • Sa température qui doit matcher celle de votre cible
  • L'utilisation du phénomène de rareté
  • Et de celui de l'urgence
  • Et est-ce que je peux inclure des bonus, des options ou d'autres éléments qui peuvent augmenter sa valeur ?

Finalement, comment puis-je la rendre tellement irresistible que seul un inconscient pourrait la refuser ?

Permettez-moi de vous poser une question maintenant.

Vous répondez sincèrement ? Bien...

Est-ce que votre offre actuelle est capable de sortir votre prospect potentiel de son canapé ?

Parce que si c'est le cas.

La raison pour laquelle Facebook Ads ne fonctionne pas pour votre entreprise peut être parce que...

Vous ne testez pas assez

La publicité, c'est de la science.

Vous ne pensez tout de même pas réussir à trouver la meilleure publicité possible du premier coup, si ?

Parce que si c'est le cas, envoyez-moi votre candidature et je vous embauche directement !

Mais blague à part.

S'il y a bien un principe fondamental sur Facebook Ads, c'est que tout se teste, et tout doit être testé.

Votre offre.

Votre landing page.

Votre audience.

Votre texte publicitaire.

Votre titre.

Votre image ou votre vidéo.

Parce qu'au final, votre meilleure publicité sera une entité hybride, une espèce de Frankenstein composées de différentes parties de vos autres publicités.

Donc créez dès maintenant d'autres variations.

Commencez par tester les images.

Les titres.

Et avant de refaire entièrement votre texte, modifiez déjà votre lead - les premiers mots de votre publicité avant la coupure "en savoir plus".

On a déjà vu ce cas de figure où en modifiant seulement le lead, nous avons obtenu 96% de conversions supplémentaires.

Et si ça ne suffit toujours pas à vous permettre d'obtenir les résultats que vous recherchez, vous devrez tester les différents elements de votre page de destination et enfin votre offre.

Oui c'est du boulot.

Mais imaginez passer à côté de vos objectifs parce que vous n'avez pas testé d'autres images...

Ça devrait vous donner des frissons dans le dos.

L'objectif n'est pas adéquat

Choisir le mauvais objectif sur Facebook c'est comme avoir envie de manger des sushis mais de commander des pizzas.

Ça n'a aucun sens et vous serez forcément déçu.

Vous voyez.

L'algorithme de Meta diffuse vos annonces auprès des personnes les plus susceptibles d'atteindre l'objectif que vous avez sélectionné.

Donc, si vous sélectionnez "trafic" alors que vous voulez des prospects ou des ventes, vous aurez ce que vous avez commandé...

Du trafic mais pas forcément de conversions.

(Avec un peu de chances vous pourriez en avoir.)

C'est pour cela que vous devez toujours penser à votre entonnoir des ventes quand vous choisissez un objectif.

Si vous souhaitez établir la présence de votre entreprise sur un nouveau segment du marché, choisissez un objectif situé en haut de l'entonnoir (TOFU).

Si vous souhaitez générer des prospects ou des ventes, choisissez un objectif en bas de l'entonnoir (BOFU).

L'ancienne version du Gestionnaire de publicités permettaient d'identifier rapidement l'ensemble des étapes de l'entonnoir : sensibilisation, considération et conversion.

anciens objectifs facebook

Depuis, Facebook a changé son fusil d'épaule pour sortir une nouvelle version du Gestionnaire Publicitaire.

(Et ils l'auront peut-être encore changé quand vous lirez cette ligne !)

Mais il est toujours possible d'identifier chaque étape de l'entonnoir sauf qu'ici, il est inversé.

Le haut de l'entonnoir, ici Notoriété se retrouve en bas et le bas de l'entonnoir - prospects et ventes - se retrouve en haut.

Oui, c'est déroutant, je vous l'accorde.

objectifs facebook ads

Et si vous avez encore des doutes sur l'objectif à utiliser pour lancer votre prochaine campagne, vous pouvez cliquer sur "Trouver votre objectif" et magie...

Les étapes de l'entonnoir sont revenues !

aide objectif facebook ads

Maintenant.

En plus de choisir un objectif, faites attention aux objectifs de performance au niveau de l'ensemble de publicités.

Ces options peuvent vous aider à affiner les résultats que vous souhaitez obtenir.

Par exemple, un ensemble de publicités utilisant l'objectif de trafic peut être optimisé pour les clics sur les liens ou les vues de la page de destination.

objectifs de performance facebook ads

Avec Maximiser le nombre de vues, Facebook essaie de toucher des visiteurs qui sont les plus susceptibles de charger la page et d'interagir avec elle.

En revanche, avec Maximiser le nombre de clics, les visiteurs risquent de ne pas réellement interagir avec votre page.

Votre concurrence propose de meilleures offres

Ça, c'est simple à vérifier.

Rendez-vous sur la bibliothèque publicitaire de Facebook Ads et tapez le nom de vos concurrents ou des mots clés liés à ce que vous proposez.

Vous aurez une vue d'ensemble de leurs publicités et vous pourrez même vous rendre sur leurs pages de destination.

bibliotheque publicitaireEnsuite, enfilez votre costume de Sherlock Holmes pour enquêter sur les offres de vos concurrents.

Et si vous constatez que vos concurrents font de meilleures offres que vous...

Vous n'aurez plus qu'à régler la mire, à ajuster votre tir et à faire un strike en élaborant une offre irresistible.

Maintenant.

Peut-être que votre offre est exceptionnelle, mais que Facebook Ads ne fonctionne pas pour vous parce que...

Vous oubliez le retargeting

Vos campagnes publicitaires vont probablement toucher des milliers de prospects et clients potentiels.

Des millions si vous faites les choses en plus grand.

Et avec un peu de chance, un grand nombre d'entre-eux cliqueront pour visiter votre page de destination.

Mais il y a un problème.

Parfois, ces personnes ne sont tout simplement pas prêtes à devenir prospect ou client.

Et oui.

Elles vont peut-être regarder votre page, lire votre texte de vente ou explorer vos produits...

Mais que faites-vous si elles s'en vont sans effectuer la moindre action ?

Devez-vous simplement leur dire au revoir à tout jamais et espérer qu'elles reviennent d'elles-même ?

Je ne parierais pas la dessus, et vous ne devriez pas non plus !

Le retargeting sur Facebook Ads vous permet de cibler les gens qui ont visité votre site web et interagit avec vos publications ou votre campagne publicitaire.

Pour faire simple.

Vous pouvez diviser vos campagnes Facebook Ads en deux étapes.

L'étape de prospection consiste à toucher de nouveaux prospects avec une première campagne publicitaire.

Une fois que vous avez suscité un premier engagement avec ces prospects, vous passez à l'étape de retargeting.

Dans cette campagne, vous les relancez simplement avec des messages et des offres supplémentaires.

L'objectif est de leur donner une raison de revenir vers vous.

De se familiariser un peu plus avec votre entreprise et votre offre.

Et plus important encore, de les amener un peu plus bas dans votre entonnoir.

Votre prospect a téléchargé votre livre blanc ?

Relancez-le en l'invitant à prendre rendez-vous avec vous dans le cadre d'une consultation gratuite.

Une personne a cliqué sur votre lien pour lire votre nouvel article ?

Proposez-lui un guide gratuit relatif à votre contenu en échange de ses coordonnées.

Les possibilités sont immenses et bien que le coup de foudre puisse exister...

Parfois vous avez besoin de plusieurs rendez-vous pour tomber amoureux.

C'est pareil pour votre audience n'est, surtout si elle vient seulement de vous rencontrer.

Votre publicité crie "ceci est une publicité !"

Vous voulez vendre.

Ou au moins générer des prospects.

Je sais bien.

Mais il y a une chose que les gens détestent sur Facebook...

La publicité.

En fait, les gens sont tellement bombardés de publicités qu'ils ont fini par développer un espèce de sixième sens qui leur permet de les identifier en un instant...

Et de les occulter.

Mais vous savez réellement ce qu'ils cherchent sur cette plateforme ?

À se divertir.

À s'informer.

Et à échanger avec leurs amis.

Donc si votre publicité vient se mettre sur leur chemin en criant "hey, je suis une publicité !", vous risqueriez de provoquer l'inverse de ce que vous recherchez.

Vous voyez.

Si votre publicité arrive à se fondre dans l'éco-systeme tout en captant subtilement l'attention de votre lecteur, vous devriez obtenir plus d'interactions, plus de clics et donc... plus de prospects.

Un peu à l'image des publications qu'ils commentent et partagent déjà sur Facebook.

Soyez subtils et fondez-vous dans la masse.

Ce n'est pas parce que vous avez une image multicolore avec des textes et des emojis dans tous les sens que vous vendrez plus.

Bien au contraire.

L'appel à l'action est un peu faiblard

Et je ne parle pas ici du fameux bouton "en savoir plus".

Mais de la dernière phrase de votre publicité Facebook.

Celle qui a pour objectif d'expliquer à votre lecteur quelle est la prochaine étape.

Mais minute...

Vous avez bien un appel à l'action, non ?

Parce que vous voyez.

Votre prospect est assurément quelqu'un d'intelligent, mais il reste humain.

Et avec tant de publications et de publicités qui flottent dans cet océan qu'est Facebook, il agira comme les autres utilisateurs.

Son attention va être captée par votre publicité et il va arrêter de scroller.

Il va regarder votre image, lire votre titre ou le lead de votre copie - les premiers mots.

Et si vous avez fait du bon travail, il va continuer la lecture de votre publicité.

Mais écoutez.

La plupart du temps, après avoir absorbé votre contenu, il va passer à autre chose.

Reprendre son scroll.

Et oublier votre existence.

C'est donc pour cette raison que vous devez lui dire concrètement ce qu'il doit faire.

Vous savez, les gens réagissent aux instructions, probablement parce qu'ils ne veulent pas avoir à réfléchir inutilement.

Donc votre rôle va être de les guider dans leurs décisions au lieu de les laisser dans l'expectative.

Est-ce qu'ils doivent télécharger votre livre blanc ?

Réserver une place ?

S'inscrire à une démo gratuite ?

Concluez votre copie avec une instruction claire et convaincante.

Ajoutez un élément soulignant la rareté ou l'urgence de votre offre (si elle est réelle !) et le tour est joué.

En parlant de copie.

Peut-être que Facebook Ads ne fonctionne pas parce que...

La copie n'est pas assez puissante

Personne ne clique sur une publicité parce que l'image est jolie ou parce que vous avez mis un émoji qui fait un clin d'oeil.

Non, non.

Les gens cliquent parce qu'ils sont convaincus que ce que vous offrez répond à leur besoins et désirs. C'est aussi simple que ça !

Et pour convaincre, votre arme principale sur Facebook Ads, c'est votre copie.

Le texte de votre publicité.

Le problème, c'est que c'est l'un des obstacles les plus fréquents auxquels sont confrontés les entreprises lorsqu'elles créent des campagnes publicitaires sur Facebook.

Vous pouvez avoir l'image parfaite, l'entonnoir, etc., mais si le texte est nul, personne ne cliquera.

Comment ? C'est cruel ?

Absolument.

Mais c'est comme ça, et c'est pour cette raison que je vais en profiter pour vous donner quelques fondations pour votre prochain texte publicitaire.

PAS : Pain + Agitate + Solve

Il s'agit d'une formule classique de copywriting qui soulève le problème d'un client, l'agite davantage et propose ensuite une solution...

Votre offre.

Rendez les résultats tangibles

Souvent, les entreprises font l'erreur de parler des fonctionnalités de leurs produits ou services.

En oubliant ce qui attire réellement leurs lecteurs...

Les bénéfices qu'ils en obtiennent.

Vous voyez.

Les gens achètent par l'émotionnel et non par logique. Elle, ne vient que renforcer leur choix.

Mais dans votre texte publicitaire, nous ne sommes même pas encore au niveau de l'achat.

Nous voulons simplement qu'ils cliquent pour visiter notre page de destination qui présente l'offre sous toutes les coutures (y compris les fonctionnalités.)

Donc mettez davantage en avant dans vos pubs, les résultats que votre offre permet d'obtenir.

Les problèmes qu'elle permet de résoudre.

Et les maux de tête qu'elle permet d'éviter.

Utilisez le pouvoir du récit

L'objectif de votre publicité est de vendre le clic.

Et rien ne vend mieux qu'une histoire.

Les histoires mobilisent également le côté droit de notre cerveau, responsable de l'imagination, de l'empathie et d'autres émotions similaires.

Lorsqu'un client commence à lire une histoire, le côté droit est activé.

Ce qui lui permet d'être emporté dans votre monde.

Anticipez les questions et les objections

Si vous connaissez vos clients potentiels, vous savez déjà quelles sont les questions qu'ils se posent et les objections qu'ils ont l'habitude de soulever.

Vous pourriez utiliser votre copie pour effacer leurs doutes avant même qu'ils apparaissent dans leur esprit.

Des images en phase avec le texte

Les images et un bon texte de vente vont de pair.

Ils se renforcent mutuellement.

Mais ils aident également le public à faire le lien entre le produit ou le service dont vous faites la publicité et le résultat qu'il en attend.

Testez les annonces courtes et longues

Vous ne pouvez pas savoir si vous n'avez pas essayé.

Dans de nombreux cas, les publicités Facebook courtes sont plus performantes que les longues.

L'inverse est également vrai.

Comment savoir laquelle fonctionnera le mieux pour votre entreprise ?

En testant, pardi !

Bien, y a t-il d'autres raisons qui expliqueraient pourquoi Facebook Ads ne fonctionne pas pour vous ?

C'est peut-être parce que...

Vous en demandez beaucoup trop

Votre offre est peut-être trop chaude pour votre public.

Je m'explique.

Seriez-vous capable d'aborder une personne dans la rue que vous ne connaissez pas et de lui proposer de se marier avec vous ?

Si vous répondez "oui", je salue votre franchise et votre audace.

Mais dans un monde normal, vous ne le feriez pas.

D'ailleurs personne ne le ferait.

Alors pourquoi le faire sur Facebook Ads ?

Vous voyez.

Vous ciblez une audience qui ne vous connait ni d'Ève ni d'Adam.

Et vous lui proposez de prendre rendez-vous avec vos équipes commerciales.

Ou d'acheter un produit assez cher.

Ça ne peut pas fonctionner.

Surtout sur Facebook Ads où c'est vous qui allez vers votre public qui n'est pas là pour acheter.

Ici c'est différent.

Il faut que la température de votre offre soit en phase avec la température de votre audience.

Sinon vous aurez des curieux qui cliqueront sur votre publicité mais qui n'accepteront jamais votre offre.

Et c'est là qu'intervient le principe de TOFU, MOFU et BOFU.

Non ce ne sont pas de nouveaux substituts végétariens.

Mais un principe souvent négligé par les entreprises et qui correspond simplement à la phase de considération dans laquelle se trouvent vos prospects.

tofu bofu mofu article

TOFU : Top of the funnel - Trafic froid

Ici, vos prospects ne vous connaissent pas encore ou n'ont pas encore conscience du besoin que votre offre vient combler.

L'objectif ici va être de jauger leur niveau d'engagement.

Parfois, tout ce que vous voulez, c'est capturer le "temps" des visiteurs du trafic froid, puis les retargeter plus tard avec une offre qui se situe plus haut sur l'échelle de température.

Ne soyez donc pas trop agressif et ne leur présentez pas tout de suite vos offres les plus alléchantes.

Laissez-les apprendre à vous connaître tranquillement en faisant la promotion d'une vidéo, d'un article de blog, d'un quizz ou de tout autre contenu éducatif et divertissant.

Et si vous avez de la chance, vous les pousserez à manifester un intérêt pour une offre à faible engagement dès maintenant.

MOFU : Middle of the funnel - Trafic tiède

En résumé, le trafic tiède vous connaît ou sait ce que vous faites.

L'objectif avec ce type de trafic, c'est de le transformer en prospects par le biais d'une conversion en les faisant passer par votre entonnoir de vente.

En règle générale, c'est ici que nous retargetons ceux qui ont manifesté un engagement préalable auprès de notre entreprise.

Et nous les invitons à télécharger un guide gratuit, une checklist ou tout autre lead magnet en échange de leurs coordonnées.

Mais il est aussi possible de les amener à acheter une offre d'entrée peu chère pour rentabiliser vos dépenses publicitaires.

BOFU : Bottom of the funnel - Trafic chaud

Ce type de trafic vous aime.

Ils ont consommé votre contenu, ils vous connaissent et vous voient comme un expert.

C'est à ce niveau que vous devez maximiser vos efforts vers la vente de produits plus chers si vous êtes en ecommerce.

Et si vous faites de la génération de leads, vous devez pousser pour qu'ils aillent plus loin et qu'ils prennent rendez-vous avec vous.

Dans tous les cas, cette audience a déjà intéragit avec vous.

Et ce que vous faites simplement, c'est de les pousser à aller plus loin avec vous.

Vous êtes passé de la rencontre.

Aux rendez-vous en amoureux.

Et avant que votre prospect s'en aperçoive, vous êtes en pleins préparatifs du mariage.

Mais il y a peut-être une autre raison qui peut expliquer que Facebook Ads ne fonctionne pas pour votre entreprise...

Votre page de destination ne donne pas envie de rester

Alors déjà, soyons clairs.

Si vous envoyez votre trafic directement sur votre page d'accueil...

Pardon, mais pour le bien de l'humanité, arrêtez ça tout de suite.

Blague à part, voici pourquoi.

Les pages d'accueil ne sont pas faites pour inciter les gens à effectuer une action.

Voyez-les comme un hub permettant à des visiteurs de se balader entre les pages de votre site.

Et ce que vous voulez, c'est de convertir du trafic en prospects ou clients en le poussant à effectuer une action.

On est d'accord ? Bien.

Mais en le laissant sur votre page d'accueil, vous lui laissez tout le loisir de parcourir votre site web sans jamais convertir.

Vous le laissez seul dans un labyrinthe qui peut l'amener partout, sauf là où vous voulez qu'il soit... Dans votre CRM.

Donc page d'accueil = pas bueno !

Où en étais-je ?

Ah oui ! Une page de destination qui ne donne pas envie de rester c'est quoi finalement ?

Eh bien, on peut mentionner quelques éléments importants que vous devez vérifier.

  • Pas d'objectif clair ou pire : plusieurs objectifs en même temps.
  • Un temps de chargement affreusement lent : 100 milisecondes de plus c'est 7% de conversions en moins.
  • Un appel à l'action qui ne donne pas d'indication claire sur ce que votre visiteur doit faire.
  • Une page qui n'est pas responsive ce qui condamne tout votre trafic mobile.
  • Trop de questions dans un formulaire.

Et si au final, tout était lié et que...

Vous ne connaissez pas votre audience aussi bien que vous le pensez

J'aurais dû mettre cette raison en premier tellement elle est importante.

Et c'est peut-être la raison principale qui explique pour Facebook Ads ne fonctionne pas comme vous le souhaitez.

Parce que.

En réalité, tout découle de votre connaissance de votre marché.

Et je ne parle pas des données démographiques, non, non !

Mais de quelque chose d'infiniment plus important : sa psychographie.

C'est à dire qu'au-delà de savoir que votre client idéal a entre 25 et 35 ans, qu'il habite dans le Cher et qu'il roule en 308, vous allez un peu plus loin...

Et vous vous efforcez de rentrer dans son cerveau.

De le comprendre mieux que quiconque.

Afin de pouvoir entrer dans la conversation qui se déroule déjà dans son esprit.

Dans l'idée, vous devez identifier ses problèmes, ses peurs, ses doutes, ses craintes, ses espoirs et ses rêves les plus fous.

Vous devez savoir ce qui le tiens éveillé la nuit et toutes les questions qu'il n'oserait pas poser à son meilleur ami.

Vous voyez.

C'est un travail fastidieux parce que vous devez encore une fois porter votre casquette de détective et farfouiller sur des forums, dans des groupes Facebook et dans des commentaires en ligne pour avoir ces réponses.

Mais c'est ce qui fera la différence entre une campagne qui échoue, et une campagne florissante.

Vous abandonnez trop tôt

C'est la raison la plus fréquente.

J'entend souvent des phrases comme "J'ai dépensé 20 € et je n'ai vu aucun résultat. Facebook Ads ne fonctionne pas !".

D'un côté, je peux comprendre parce que tout le monde ne dispose pas d'un budget conséquent.

Mais honnêtement, 20 euros ne suffisent pas pour obtenir les données suffisantes à une prise de décision éclairée.

Vous voyez.

Facebook Ads fonctionne à l'aide d'un algorithme qui doit apprendre pour savoir ce que vous recherchez et mieux cibler vos clients potentiels.

Plus cet algorithme accumule de données, plus il est performant.

Donc si vous abandonnez trop rapidement, vous ne lui laissez pas assez de temps pour apprendre.

Et vous n'aurez pas assez de recul pour prendre une décision rationnelle.

Parce qu'on peut résumer Facebook Ads à ça : mettre de côté ses émotions pour analyser froidement et prendre des décisions en ayant toutes les cartes en main.

Mais...

Malgré tout ça, Facebook Ads ne fonctionne pas encore pour vous ?

Au moment où je m'apprête à cliquer sur "publier", je me dis que nous aurions pu passer encore un peu de temps ensemble.

À parler des raisons pour lesquelles Facebook Ads ne fonctionne pas pour vous.

Et à essayer d'identifier l'obstacle qui se dresse sur votre route.

Mais je vois un problème à ça...

Je ne sais pas ce qui vous bloque !

*lève les yeux au ciel*

Non sérieusement.

Vous avez cliqué sur ce lien dans l'espoir de trouver une réponse à vos questions et vous venez de lire 15 raisons qui peuvent expliquer que Facebook ne fonctionne pas pour vous.

Mais croyez-le ou non, il existe encore pleins de raisons qui peuvent empêcher votre succès sur la plateforme de Zuck.

Et parfois même, certaines d'entre-elles n'ont rien à voir avec Facebook Ads.

Vous voyez.

Nous avons tous besoin d'une main tendue de temps à autres.

D'un regard neuf et impartial.

Et de quelques conseils bien sentis.

Donc si vous souhaitez que mon équipe de spécialistes analyse vos campagnes Facebook Ads.

Qu'elle regarde votre entonnoir de vente et votre page de destination.

Et qu'elle vous aide à rendre votre offre irresistible.

Programmez une session de stratégie gratuite par téléphone de 30 minutes.

Et identifions ensemble les raisons pour lesquelles Facebook Ads ne fonctionne pas pour vous (pour l'instant) !

Kevin Jeanmichel

Author Kevin Jeanmichel

Fondateur & Head of Growth de Standa Media. Mon focus est sur le copywriting et le marketing à réponse directe.

More posts by Kevin Jeanmichel

Leave a Reply

Prêt à passer à l'action ? Commencez
Close Menu

Attendez, Fangio !
Pas si vite...

Téléchargez notre guide gratuit et découvrez nos 12 étapes pour rendre Facebook Ads rentable et comment doubler vos leads & vos ventes sans avoir à donner un cent de plus à Monsieur Zuck.

Obtenez votre copie maintenant
close-link
5 moyens

Nous espérons que vous appréciez cet article.
Mais si vous voulez rendre Facebook Ads extrêmement rentable, vous devriez télécharger notre guide gratuit dès maintenant.

Téléchargez-le maintenant

close-image